Bénévole au Cambodge

Eté 2011 ; Marie s’envole avec 70 jeunes bénévoles pour Phnom-Penh, la capitale du Cambodge. Ce n’est pas pour faire du tourisme qu’elle part, mais pour être monitrice dans les camps d’été (sorte de centres aérés avec hébergement) et apporter un peu de bonheur aux enfants les plus pauvres.



"J'ai toujours eu envie de bénévolat" Marie (23 ans)

L’association PSE (Pour un Sourire d’Enfant), gère le centre. (En 2000, PSE reçoit le prix des Droits de l’Homme de la République française.) Chaque été : 4800 petits cambodgiens sont accueillis par les bénévoles et les moniteurs cambodgiens pour les vacances, un répit dans leur quotidien qui, souvent se passe dans les décharges publiques.



"Aucune qualification particulière n'est demandée pour s'engager dans les camps d'été"

Bien sûr, il faut être solide : car la fatigue, la chaleur du Cambodge, le décalage horaire et la nourriture différente font que « l’on est souvent malade ».
Mais, malgré les épreuves, c’est une expérience humainement riche et inoubliable :
« L’aventure m’a permis de prendre du recul sur les choses, de m’émerveiller d’un rien,  d’être consciente de la chance d’être né en France »



Marie s’est même payée un deuxième voyage tant l’expérience lui a apporté de bénéfices :
« Ça pose, ça permet d’être plus calme, ça apprend à travailler en groupe, à gérer les conflits »



Comment s'engager ?

Il suffit d’envoyer un CV et une lettre de motivation à Marisa Alonso, responsable des camps d’été :  marisa.caprile@wanadoo.fr
Si vous êtes retenu, vous serez convoqué pour un entretien sur Toulouse en janvier.

Pour faire partie de l’aventure, il faut :

  • Etre majeur
  • Avoir un bon contact avec les enfants
  • Etre disponible 5 semaines pleines (de fin juillet à fin août)
  • Payer le billet d’avion (vous serez nourri et logé dans le camp)

 

Plus d’infos : http://pse.asso.fr
Antenne de Montpellier : 04 67 59 91 41  

Le 28 mai 2013 à 20h15 : Une conférence publique se tiendra à l’espace Pitot à Montpellier avec les fondateurs de l’association. N’hésitez pas à venir les rencontrer.

Partage