Vous êtes ici

Enquête publique conjointe relative à la RD 28/aménagement entre Béziers et Bessan, section Coussergues-Bessan

Enquête publique
La route départementale n°28 assure la liaison entre les communes de Béziers à l’Ouest, et Bessan à l’Est. Elle est classée niveau C au sens du référentiel technique départemental. 
Dans le but de sécuriser la circulation, le Département de l’Hérault envisage le recalibrage de la RD28 entre le Château de Coussergues (PR 12+500) sur la commune de Montblanc et la RD612a à l’entrée de Bessan (PR 16+500) sur un linéaire total d’environ 4.5 km. 
La reprise de la voie s’intègre dans un projet global de réaménagement de l’entrée Ouest de Bessan où un nouvel échangeur sur la RD612a vient d’être réalisé.
 
Par ailleurs, cet aménagement est nécessité par l’installation récente de l'Ecopole Valohé qui induit un accroissement de trafic poids lourds sur le secteur Est entre l’Ecopole et Bessan. 
Les trafics engendrés par l’activité de l’Ecopole Valohé se concentrent sur cette section pour relier par la RD612a le secteur nord vers Pezenas ou le secteur Sud vers Agde. 
Le trafic retenu pour cet aménagement est de 1500 véh/j/sens (TMJA) avec un pourcentage de poids lourds de 6% (90 PL/sens).
Les principaux problèmes de sécurité sur la section sont liés aux caractéristiques géométriques de la voie (virages soudains et sans visibilité, absence d'accotements et profil en long non adapté) ainsi qu’aux nombreux accès non sécurisés. 
 

 
Les objectifs à atteindre dans l’aménagement doivent permettre : 
 
  • d'assurer la sécurité et la fluidité du trafic dans de bonnes conditions de visibilité, 
  • d’adapter l’infrastructure au trafic attendu à moyen terme, 
  • de renforcer la lisibilité de l’itinéraire, 
  • d’assurer une desserte aménagée et sécurisée de l’Ecopole Valohé ; 
  • d’assurer les continuités piétonnes et des traversées de voie sécurisées liées à l’arrêt de bus, 
  • de respecter et accompagner le paysage en recherchant une intégration paysagère complète du projet dans le site tout en renforçant la lisibilité de l’itinéraire, 
  • de rétablir les écoulements des eaux de ruissellement. 
 
La détermination du tracé a été réalisée en considérant les critères suivants : 
 
  • Recalibrer la voie avec une largeur de 6.00m entre l’écopole et l’échangeur de Bessan afin d’assurer une desserte sécurisée pour les poids-lourds desservant le site Valohé. Le reste du tronçon, entre l’écopole et le Château de Coussergues comprend une voie recalibrée avec une largeur de 5.50 m ; 
  • Aménager des accotements revêtus de 1.50m tout le long permettant la circulation des modes doux (itinéraire faisant parti du schéma cyclable du Département de l’Hérault) ; 
  • Renforcer la structure de la chaussée existante; 
  • Assurer une zone de sécurité de 4m sans obstacle au-delà du bord de chaussée ou protéger par une glissière de sécurité ; 
  • Créer une infrastructure neuve au droit du Mas de Coussergues pour assurer une géométrie normalisée en plan et en long ; 
  • Assurer le respect des visibilités minimum pour sécuriser les usagers (distance d’arrêt ou temps d’anticipation pour une manœuvre au droit des intersections) ; 
  • Créer un arrêt de bus sécurisé ; 
  • Intégrer le raccordement de la voie au projet du carrefour tourne-à-gauche au droit de l’écopole ; 
  • Assurer des accès sécurisés aux activités existantes (domaines de Coussergues et de Montmarin), aux parcelles riveraines et aux chemins ruraux ; 
  • Rétablir et adapter l’assainissement pluvial avec mise en place de bassins de rétentions permettant de compenser les surfaces imperméabilisées supplémentaires engendrées par l’élargissement de la voie ; 
  • Assurer l’insertion paysagère.
 
L’ état parcellaire et les plans ne sont pas consultables sur le site internet, mais en mairies  de Bessan et Montblanc.